sophrologie

méthode

La sophrologie est une méthode psycho-corporelle, qui allie donc à la fois un travail sur le corps et sur l'esprit.

Cette méthode allie des exercices de relaxation dynamique, basés sur des mouvements doux du corps en lien avec la respiration, et des exercices de visualisation positive, basés sur vos ressources personnelles.

 

Pratiquer la sophrologie au quotidien en autonomie, peut vous aider sur plusieurs aspects de votre vie, parfois insoupçonnés: gestion des émotions, du stress, troubles du sommeil, préparation à un examen ou à un évènement stressant, gestion des douleurs dans le cadre d'une maladie, gestion des symptômes d'une phobie...

Cette méthode est pour moi une manière de rendre l'inconfortable le plus confortable possible.

histoire

Fondée en 1960 par un neuropsychiatre colombien, Alfonso Caycedo, la sophrologie nait de la volonté de rendre moins violentes les techniques d'endormissement des patients de l'époque.

Caycedo fonde alors la "sophrologie", qui tire son origine de :

- “sos” : harmonie, équilibre

- “phren” : esprit, conscience

- “logos” : science, étude

La sophrologie est donc née dans le milieu médical et aura un usage thérapeutique unique jusqu'en 1982. De nos jours, la sophrologie est utile aussi bien dans le milieu médical qu'en développement personnel.

influences

Les influences de la sophrologie sont nombreuses :

- thérapeutiques : comme l'hypnose, la neurologie, la psychanalyse, la relaxation progressive etc...

- orientales : comme le yoga, le bouddhisme tibétain, le zen...

pratique

La sophrologie est une thérapie brève, c'est-à-dire que le suivi dure entre 2 et 3 mois, contrairement à une thérapie classique qui peut parfois durer plusieurs années. Cependant, la sophrologie ne se substitue pas à un suivi psychologique ou à un traitement médical. Il s'agit d'un accompagnement complémentaire.

Le processus sophrologique est basé sur l'addition de la détente et de l'écoute de ses ressentis, dans le but de provoquer une prise de conscience chez l'individu.

Pour cela, 3 moyens sont utilisés :

- la respiration contrôlée

- la détente musculaire

- la suggestion mentale positive

La respiration contrôlée est une combinaison entre respirations et apnées. Les apnées vont favoriser la concentration, permettre une meilleure oxygénation du cerveau et favoriser l'écoute des ressentis. Notre respiration, c'est donc cette meilleure amie que nous avons tous en nous. Un outil incroyablement puissant, simple et toujours disponible, qu'il faut savoir utiliser.

La détente musculaire est mise en place sous forme de petits exercices. En passant par la contraction puis le relâchement musculaire, on vise à provoquer des ressentis physiques et mentaux. C'est l'écoute de ces ressentis qui va participer à la prise de conscience ("je prends conscience que je suis capable de me détendre") et va permettre au cerveau d'emmagasiner des sensations positives.

La suggestion mentale positive est utile pour provoquer des ressentis agréables. Il faut savoir que le cerveau est plus enclin à retenir le négatif, il faut donc l'entraîner à retenir le positif. En sophrologie, on travaille dans un niveau de conscience à la bordure du sommeil, appelé niveau sophroliminal. À ce niveau là, le cerveau ne fait plus la distinction entre la réalité et l'imaginaire. On peut donc l'entraîner à ressentir des effets physiologiques similaires au vécu. Pour cela, on utilisera des images, des souvenirs ou des projections positives. Utile par exemple, pour se projeter en train de passer une bonne nuit de sommeil ou de passer sereinement un examen !